• 20Porquerolles

    20 Porquerolles

    Les escales dans différends ports se succédaient dans l’écoulement d’une vie rythmée seulement par l’insouciance du lendemain et les quelques rencontres rapides avec d’autres plaisanciers. Chaque personne y allait de son conseil ou de son anecdote, de sa sentence selon sa sensibilité ou sa propre expérience. Les apérots furent nombreux  dans ce périple et après on dit  que les marins boivent beaucoup…

    Je n’avais pas encore passé une seule nuit en mer, mais mon capitaine me réservait une surprise. Pour aller en Corse il fallait passer une nuit en mer.

    Après avoir fait une escale à Marseille de quelques jours notre prochaine destination était Porquerolles via la Corse.

    Pendant le voyage qui nous amènerait vers Porquerolles nous avions eu le bonheur d’apercevoir nos premiers dauphins et submergés par une joie immense nous nous étions rués à l'avant, armés de notre caméscope pour les suivre dans leurs ébats.

    Oubliant les manœuvres et le cap à suivre, Thomas avait  lâché la barre pour laisser Teva voguer seul, maître de sa route au gré du vent, seulement préoccupés par cette vision magique.

    Penchés dangereusement par dessus les câbles des filières de protection, dérisoires rambardes, pour être au plus près de l’eau, nous étions redevenus des gamins excités, aux yeux écarquillés par le bonheur de cette rencontre.

    Étaient-ils des poissons, étaient-ils des mammifères ou alors des créatures de légende… Étaient-ils réellement dotés de capacités uniques ?

    QUI pouvaient-ils vraiment être...

    Ces moments là je ne les oublierais jamais, voir évoluer ainsi ces dauphins en toute liberté furent des  moment fabuleux.

    Arrivés au port nous avons visités l’île qui est superbe et encore protégée.

    Nous avons pris un peu de repos pendant quelques jours avant  d’affronter ma première nuit en mer à la belle étoile.

    Tôt ce matin- là un bol de café vite avalé pendant la montée en température du moteur, des amarres larguées dans une nuit encore piquetée d’étoiles et de silence, ainsi Porquerolles nous laissait partir avec une petite pointe au cœur occasionnée par la vision de cette ouverture béante sur le large.

    Pendant que nous longions le sud de l’île, face à nous une aube dégagée de tout nuage, blanchissait peu à peu en laissant présager du beau temps. Notre navigation vers la Corse s’annonçait agréable.

    Les dauphins une fois encore étaient venus nous  saluer pour notre plus grand plaisir

     Nous avancions vers cette terre nouvelle dans une brise légère faisant à peine onduler une mer bien sage et Teva correctement calé sur sa route ne nécessitait pas d’attention particulière en nous laissant profiter pleinement du soleil dardant à pleins rayons sur nos corps libres de tout vêtement. Seul un petit oiseau venu de l’horizon était apparu comme par magie et voletait autour de notre embarcation sans doute désireux de nous tenir compagnie. Fébrilement, il parcourait la totalité des cordages depuis la pointe des mâts en descendant jusqu’au pont, voletant de la proue jusqu’à la poupe comme pour une inspection méticuleuse de ce perchoir mouvant. Allait-il venir avec nous jusqu’en Corse ? Mais non, brusquement il s’était envolé, se dirigeant droit vers un but invisible à nos yeux, minuscule grain de poussière entre le ciel et l’eau.

    Marseille

     

    Le bonheur se lit sur nos visages non?

    Les dauphins

    La nuit tombait  et on se préparait pour passer la nuit, j’avais tenu à être dehors avec mon capitaine pour rester près de lui et  après  avoir veillé tard  je passais ma première nuit allongé sur une banquette dans le Cockpit  pendant que Thomas à la barre m'emmenait vers la Corse

     

     

    .DSC02780

    Terre !

    « 19 En mer21 Arrivée en Corse »

  • Commentaires

    1
    Lundi 30 Juillet à 21:32

    Belle étape, voir de près les dauphins en liberté s'ébattre comme des gamins dans l'eau, vision de rêve!!

    PS j'ai eu du mal à voir la photo,ils te disent que le site n'est pas sécurisé!!

    Bise je pars en Corse

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


.commentbody img {max-width:200px;height:auto;}